Tout savoir sur le Polar V650, un compteur vélo haut de gamme

Pour la première fois, Polar vient pédaler sur le terrain de jeu de Garmin et de Bryton, en proposant un compteur vélo GPS très complet et haut de gamme. Le Polar V650 a mis du temps à sortir, il était très attendu, et dans l’ensemble il ne déçoit pas les utilisateurs. Vu son prix, il s’adresse évidemment plus à des cyclistes confirmés qu’à des débutants, qui souhaiteront obtenir un maximum d’informations sur leurs performances tout en bénéficiant de cartes GPS précises. Quelles sont ses qualités et quels sont ses défauts ? Je vous dis tout !
compteur velo pas cher

Caractéristiques techniques

  • GPS intégré
  • Écran tactile couleur 2,8 pouces
  • Capteur barométrique
  • Prise en charge des capteurs via Bluetooth
  • Multi profils et multi vélos
  • Autonomie 12 heures
  • Analyse, suivi et partage des données avec Polar Flow Service
  • Dimensions : 105 mm x 63 mm x 19 mm

Une belle qualité de fabrication, une installation aisée

Une chose est sûre, ce n’est pas un compteur qui passe inaperçu. Il est assez grand avec plus de 10 cm de long, on est loin du tout petit Garmin Edge 20. Il ressemble donc à un petit smartphone, avec un bouton (rouge) sous l’écran, et un autre sur la tranche gauche. L’écran est tactile et couleur. C’est un beau compteur, plutôt très moderne.

Polar ne donne pas d’informations sur la résistance à l’eau. Ce n’est certainement pas un compteur totalement étanche, et il faudra donc éviter de faire chuter notre VTT dans une rivière. Toutefois, il résistera sans problème à la pluie, il n’y a aucun doute là-dessus. Bien évidemment, comme pour un smartphone, on aura toujours un peu peur de briser l’écran tactile, qui ne se remplacera pas aussi facilement que celui de votre iPhone. Attention à la chute !

L’installation du compteur sur le guidon se fait très facilement. Il y a deux élastiques pour le fixer correctement et assurer une bonne stabilité. Une fois en place, le compteur ne dépasse pas trop, parfait pour ne pas l’accrocher partout en VTT notamment. En option, on peut commander un support déporté sur le guidon, mais il est très souple et donc le compteur vibre et bouge ce qui n’est pas idéal pour favoriser la lecture.

Compatible Bluetooth

Il y a deux versions de ce compteur, l’une avec une ceinture cardiaque et l’autre sans. Il y a environ une trentaine d’euros d’écart entre les deux produits. Quoi qu’il en soit, la connexion se fait via Bluetooth. L’appairage est presque immédiat, et les données se transmettent ensuite automatiquement.

On pourra ainsi installer un capteur de cadence ou de puissance pour en apprendre toujours plus et analyser ainsi avec plus de pertinence et de précision chacune de nos sorties. On pourra ensuite transférer toutes les informations sur un ordinateur, directement grâce au module Bluetooth, et inversement, envoyer des cartes GPS vers le compteur de la même façon. (C’est tout de même plus rapide en utilisant le câble USB fourni.)

Voir le meilleur prix

Des fonctionnalités nombreuses

Bien sûr le compteur GPS va nous fournir toutes les données en temps réel sur notre vitesse ou sur les distances. On peut ainsi trouver la vitesse instantanée, la vitesse moyenne ou la vitesse max de notre sortie. On pourra lire également la distance déjà parcourue et la distance restante à parcourir si on a choisi un tracé au départ.

Un altimètre et un baromètre nous permettent de connaître l’altitude, le dénivelé, le cumul d’ascension ou encore notre vitesse moyenne en montée. On trouve également un compteur de calories brûlées, pour ceux qui chercheraient à perdre du poids.

Bien sûr, on peut ajouter de nombreux capteurs, et ainsi obtenir la puissance, la cadence, ou encore le rythme cardiaque, que ce soit en temps réel ou à la fin d’une session d’entraînement. Seul petit bémol plutôt étonnant, il n’y a pas de capteur pour la température. Certains apprécient de pouvoir comparer leurs performances en été lorsqu’il fait chaud ou en hiver quand le froid est présent. Si vous cherchez un complet avec le capteur de température, alors le Bryton Rider 310T devrait vous intéresser.

Un petit mot pour la fonction LED frontale qui nous permet d’être vu, mais aussi de voir la route lorsqu’on rentre plus tard que prévu et qu’il fait sombre. On peut programmer la lampe pour qu’elle s’allume automatiquement lorsque la luminosité est basse. C’est plutôt sympa.
compteur vélo pas cher

Auto-lap et auto-pause

L’auto-lap de Polar est une option d’entraînement réputée chez les cyclistes et elle reste toujours aussi appréciable. Cette fonction est indépendante des tours manuels et se fait donc automatiquement. Il faudra simplement effectuer un réglage, par exemple tous les 5 km. Il est alors possible de mesurer les ascensions de cols en tours manuels, et d’analyser l’ensemble à la fin de l’entraînement.

L’auto-pause consiste simplement à mettre le compteur en pause lorsque le vélo est à l’arrêt, ou même si la vitesse est très réduite. C’est parfait si on est bloqué par quelques tracteurs ou qu’on s’arrête pour saluer un ami. On ne faussera pas nos résultats.

Une cartographie complète

Votre compteur conserve des morceaux de carte de 450 km x 450 km, autant dire que même vos sorties les plus ambitieuses devraient être contenues dans votre Polar V650. Si vous ne suivez pas de parcours défini au départ alors une ligne bleu affiche le trajet déjà effectué. Il y a un mode point départ pour vous indiquer comment revenir au départ, en passant par le même chemin ou par des routes différentes.

Vous pourrez aussi suivre des parcours que vous aurez importé depuis Polar Flow via votre ordinateur. Cependant, ce sont des parcours que vous aurez déjà effectué une première fois, il n’est pas possible de créer un nouveau tracé, c’est un peu dommage.

Une utilisation agréable mais un écran décevant

On peut paramétrer le compteur à notre guise pour chaque vélo et donc adapter nos besoins aux différentes sorties. Ainsi, on aura sur les différentes pages de l’écran, toutes les informations que l’on souhaite, dans l’ordre que l’on veut. On peut mettre jusqu’à 6 informations par page. Par exemple, on peut avoir la vitesse en temps réel, la distance parcourue et le temps sur la première page, puis la vitesse moyenne, le dénivelé et la distance restante sur la page suivante, et les calories, le dénivelé total et le rythme cardiaque sur la troisième page.

L’utilisation est simple et agréable, l’écran répond bien, et la qualité du signal GPS est vraiment bonne. Sous une forêt on perd un peu en précision, mais ça reste tout à fait correct. C’est en tout cas à la hauteur d’un Garmin Edge Touring.

C’est la luminosité de l’écran qui est décevante. En effet, même avec des conditions optimales, l’écran n’est pas toujours très visible et il faut regarder à plusieurs fois pour pouvoir lire quelques informations, ce qui n’est évidemment pas pratique. On est obligé de monter la luminosité à fond, notamment lorsqu’il y a un beau soleil pour pouvoir lire correctement l’écran.

Voir le meilleur prix

Le verdict : Ce qu’on pense vraiment du compteur vélo Polar V650

Le Polar V650 est vraiment très complet. Il peut se connecter à de nombreux capteurs et nous offrir ainsi toutes les informations que l’on souhaite (sauf la température…). Le signal GPS est tout à fait satisfaisant, ce qui permet d’obtenir des données de vitesses ou de distance d’une grande fiabilité. Les informations peuvent être gérées à notre guise sur l’écran, et on peut tout modifier selon chacun de nos vélos. Le paramétrage est un peu long mais l’utilisation est ensuite très pratique.

Les cartes sont précises, on a toutes les informations nécessaires sur les pentes et on pourra choisir des parcours déjà effectués pour suivre des tracés précis. On apprécie le système de fixation, ainsi que la lampe frontale qui trouvera forcément son utilité de temps en temps.

Gros regret en revanche pour l’écran qui manque de lisibilité et qui fait forcément baisser la note finale de ce compteur vélo. Pour le prix, c’est tout de même assez décevant, même si les nombreuses options nous aident à avaler la pilule. Quoi qu’il en soit, c’est un accessoire qui séduit les passionnés de cyclisme, et que je ne peux que conseiller. Si vous cherchez un produit moins cher toujours en GPS, c’est vers l’IGS10 d’iGPSport qu’il faut vous tourner.

Les points forts

  • Très complet
  • Compatible avec tous les capteurs Bluetooth
  • Cartographie complète
  • Lampe frontale
  • Utilisation personnalisable à souhait

Les points faibles

  • Pas de capteur de température
  • Écran qui manque de luminosité
Voir le meilleur prix