Avis Cozyswan : un compteur vélo pas cher mais efficace

Pour les compteurs vélo, c’est comme pour tout le reste, il y a le matos pro et les accessoires orientés plutôt pour les amateurs. Le Sunding Cozyswan fait clairement partie de la seconde catégorie, et il est proposé à un prix réellement très attractif. Bien évidemment, le prix ne nous dit que peu de chose sur la qualité du compteur et j’ai donc voulu me faire ma propre idée. Je vous explique donc le fonctionnement de ce compteur vélo, et je vous donne mon avis aussi objectivement que possible.

compteur velo pas cher

Les caractéristiques techniques

  • Transmission sans fil
  • Dimensions : 56 mm x 41 mm x 20 mm
  • Poids : 83 grammes
  • Écran LCD rétro-éclairé
  • Piles fournies : CR2032

Une qualité de fabrication sérieuse, une installation correcte

Le boîtier est compact, et le design plutôt moderne devrait déjà séduire la plupart des utilisateurs. L’écran n’est pas immense, plus petit que sur le compteur Suaoki BKV, et donc, peu d’informations s’affichent en même temps, les données sont bien lisibles. Le rétro-éclairage est vert, et les écritures noires, c’est sympa et agréable à lire.

Le boîtier résiste sans souci à l’eau ou à la poussière. On ne l’immergera pas complètement sous l’eau pour le nettoyer, mais il pourra vous suivre sous la pluie sans le moindre problème. La qualité de fabrication est vraiment correcte, la compacité et la robustesse des plastiques sont plutôt rassurants pour la longévité du produit.

L’installation du boîtier sur le guidon se fait en quelques minutes à l’aide de petites sangles en plastique. Une fois en place sur son support le boîtier ne bouge, quid tout de même de la résistance des sangles sur le long terme. Le capteur se place sur la fourche et un aimant sur un des rayons. La distance doit être de 3 mm environ entre l’aimant et le capteur, généralement on doit pouvoir l’installer sur la plupart des vélos. Je n’ai eu aucun problème, que ce soit sur le VTT ou sur mon vélo de course.

Voir le meilleur prix

Simplement les informations basiques

Ce n’est pas le compteur vélo le plus complet de l’année, et c’est pour cela qu’il se destine plutôt aux débutants, voulant vérifier leur vitesse et voir la distance parcourue. Il pourra donc indiquer, la vitesse en temps réel, le nombre de kilomètres effectués, ou la distance restante (à programmer selon nos besoins). Le temps apparaît évidemment, ainsi que l’heure si on le souhaite. À la fin de notre course, on pourra lire la vitesse moyenne ainsi que la vitesse maximale.

On est évidemment loin de trouver toutes les fonctionnalités GPS d’un Garmin Edge Touring, mais ce petit Sunding Cosyswan coûte presque 10 fois moins cher, donc ils ne jouent évidemment pas dans la catégorie.

On aurait quand même apprécié de pouvoir savoir même approximativement le nombre de calories brûlées ou la température ambiante comme le propose le Suaoki BVK qui est proposé au même prix. Si vous avez besoin de connaître l’altitude, il faut monter un peu en gamme avec un Sigma BC 14.12 Alti par exemple, qui vous fournira des données précises grâce à son altimètre.

Les données obtenues sont donc relativement basiques, c’est clairement un compteur vélo pur et dur. Toutefois, il faut lui reconnaître une bonne fiabilité, et une précision plutôt étonnante pour la distance parcourue. À condition de faire correctement les réglages au départ, ce compteur nous assure des informations très proches de la réalité.
compteur velo pas cher

Une utilisation simple

Après la mise en place des piles, il faudra effectuer quelques réglages, et notamment régler le tour de roue pour ne pas obtenir des données farfelues. Ce n’est pas très compliqué, mais la notice est seulement en anglais et en allemand. Pour ceux qui ne parlent que le français, ils auront parfois un peu de mal à paramétrer parfaitement et surtout rapidement leur compteur.

L’écran s’allume en appuyant sur un des deux boutons, et ou bien lorsqu’on commence à pédaler et qu’on active le capteur. Il s’éteint tout seul au bout d’une minute environ lorsque le vélo est à l’arrêt. Ça fonctionne très bien, la transmission des données se fait sans le moindre problème, et un indicateur sur l’écran nous indique que la connexion est bonne.

Les boutons se manipulent facilement, et on passe donc d’une information à une autre sans devoir appuyer plusieurs fois et sans forcer sur la touche. La lisibilité est très bonne, mais on est quand même loin d’un Bryton Rider 310T qui permet de choisir les informations à afficher sur l’écran principal. Quoi qu’il en soit, pour le prix, c’est basique et ça fait parfaitement le job.

Le verdict : Ce qu’on pense vraiment du compteur vélo Sunding Cozyswan

Ce compteur vélo Sunding Cozyswan d’entrée de gamme répond parfaitement aux attentes qu’on pourrait avoir pour ce niveau de prix. Il offre les informations basiques, de vitesse, de temps et de distance, et il le fait avec une bonne précision. La fiabilité est donc satisfaisante et c’est bien là l’essentiel. On regrette quand même un peu de ne pas au moins trouver une option pour le décompte des calories, qui permet souvent de motiver l’utilisateur.

L’écran est de qualité correcte, même si je l’aurais préféré un peu plus grand. On ne peut pas afficher beaucoup d’informations à la fois, mais au moins les données apparaissent en gros et sont très facilement lisibles en plein effort.

L’installation se fait facilement sur la plupart des vélos, et la qualité de fabrication est tout à fait satisfaisante. Si vous cherchez un compteur vélo basique à petit prix, alors vous ne devriez pas être déçu par ce modèle sans fil, simple et pratique.

Les points forts

  • Tout petit prix
  • Informations bien lisibles
  • Qualité de fabrication satisfaisante
  • Utilisation
  • Fonctionnement sans fil

Les points faibles

  • Pas de compteur de calories brûlées
  • Pas d’altimètre
  • Écran petit, peu de données affichées en même temps
Voir le meilleur prix